Si se filmer soi-même à vélo est une expérience qui implique d’incessants allers-retour au pas de course pour passer de l’arrière à l’avant de la caméra (ou l’inverse), se filmer à ski est encore plus laborieux et difficile à cause de la neige et des skis.

Mon premier film avec hélicoptère 🙂

Visionner

Laisser un commentaire